Si vous avez déjà travaillé pour un patron toxique, vous savez directement à quel point c’est pénible.
Un bon manager vous mettra au défi de vous améliorer de jour en jour tandis qu’un patron toxique épuisera votre force mentale.

De plus en plus de  psychothérapeutes reçoivent des patients qui une fois entrés dans leur bureau disent des choses comme « Mon patron est un tyran. Il se peut que je doive quitter mon emploi, et j’aimais mon travail. Mais sous une nouvelle direction, c’est intolérable. Je ne sais pas combien de temps encore je peux faire ça. » Il est courant de voir plusieurs personnes travaillant pour le même patron devoir consulter. Bien sûr, aucun d’entre eux ne sait que leurs collègues sont aussi en traitement, luttant pour faire face à un tyran qui occupe la position de patron.

Mais il est clair que travailler pour un patron toxique peut avoir de graves conséquences sur votre bien-être. Et de nouvelles recherches montrent à quel point cela peut être dommageable.

Ce qui rend un patron toxique

Un leader incompétent n’est pas nécessairement toxique. Certaines personnes n’ont tout simplement pas les compétences de base en leadership, comme la communication et l’organisation. Les dirigeants toxiques, eux, font du mal aux autres de façon proactive. Ils utilisent la peur et l’intimidation pour garder le contrôle. Ils embarrassent les employés et menacent les gens afin d’obtenir de la conformité.

Les patrons toxiques présentent souvent des traits psychopathes et narcissiques. Ils manquent d’empathie pour les autres et abusent de leur pouvoir.

Les dommages que les patrons toxiques peuvent causer

Des chercheurs de l’école de commerce de l’Université de Manchester ont examiné comment les employés sont affectés par les patrons toxiques. Ils ont étudié 1 200 participants provenant d’une variété d’industries dans plusieurs pays différents. Il n’est pas surprenant de constater que les employés ayant un patron toxique ont connu des taux de satisfaction professionnelle plus faibles.

Mais les chercheurs ont également constaté que la détresse des employés se répercutait également dans leur vie personnelle. Travailler pour un patron toxique a fait des ravages sur leur santé mentale. Les employés travaillant pour un patron narcissique ou psychopathe étaient plus susceptibles de souffrir de dépression clinique.

Les patrons toxiques endommagent la culture de l’entreprise

La même étude a également constaté que le comportement d’un dirigeant toxique se propage comme un incendie de forêt sur le lieu de travail. Sous un leadership toxique, les employés sont plus susceptibles de se critiquer les uns les autres et ils sont plus enclins à s’attribuer le mérite du travail des autres. Ils se comportent aussi de façon plus agressive les uns envers les autres.

D’autres études ont donné des résultats similaires. Une étude réalisée en 2016 par l’Université du Michigan a révélé que les comportements grossiers, comme les sarcasmes et les dénigrements, conduisent à la fatigue mentale.

Par conséquent, les travailleurs avaient moins de maîtrise d’eux-même, ce qui augmentait les chances qu’ils soient impolis envers les autres.

L’incivilité en milieu de travail n’est pas seulement mauvaise pour le moral – elle nuit également à l’entreprise. Les chercheurs estiment que les comportements irrespectueux coûtent aux entreprises plus de 10.000€ par employé en raison de la perte de productivité.

Pourquoi les entreprises devraient examiner la façon dont le succès du leadership est mesuré

La pire des choses à faire est de laisser faire un patron toxique. Plus il a les coudées franches, plus il va se sentir intouchable. Rien ne l’arrêtera avant qu’un drame ne survienne.
Malheureusement, de nombreuses organisations mesurent le succès d’un leader en fonction de son rendement à court terme. Mais les patrons toxiques sont souvent capables de créer des changements à court terme qui ressemblent à des améliorations. Les menaces et l’intimidation peuvent amener les employés à travailler de plus longues heures et à devenir plus productifs, au départ. Mais, à mesure que le comportement toxique d’un patron se poursuit, les employés perdent leur motivation et la productivité diminue.

En fin de compte, les employés courent un risque plus élevé d’épuisement professionnel. Et le stress aura un impact sur leur bien-être et leur performance.

Il est important pour les organisations d’avoir une vue d’ensemble lorsqu’elles examinent le succès d’un leader. Un patron toxique aura un effet d’entraînement qui durera des années.