D’après le spécialiste israélien Sam Vaknin, 5 à 7 % des hommes souffrent de troubles de la personnalité narcissique. C’est surtout dans les entreprises que les chefs enthousiastes, visionnaires mais narcissiques provoqueraient des dommages. Décryptage !

Qu’est-ce qu’un comportement narcissique ?

narcissique-harceleurLe narcissisme est un syndrome reconnu depuis peu de temps, Dans le jargon américain. les spécialistes parlent de Narcissistic Personnality Disorder ou en français, trouble de la personnalité narcissique. Dans le langage commun on parle de pervers narcissique. Une personne qui souffre de cette déviance à tendance à adopter un comportement extrêmement égoïste et ses doutes fondamentaux la poussent à jouer un rôle. Ce rôle consiste à s’attribuer des qualités qu’elle n’a pas. Un narcissique croit aveuglément à son infaillibilité, car c’est le seul scénario qui lui permet de rester debout. Personne ne peut mettre en doute cette infaillibilité. Le chef très exigeant, motivé et souvent brutal, le CEO qui veut faire passer ses projets à tout prix, le visionnaire aux idées irréalisables et parfois même désastreuses : tous sont narcissiques.

Attention, un narcissique n’est pas malintentionné. Il est convaincu d’être dans le bon. Il veut le meilleur pour l’organisation et ses collaborateurs et est également intimement persuadé de ses talents, Qui plus est, il se considère comme une bénédiction pour son entreprise. son ménage, sa famille et toutes les personnes en contact avec lui. Il pense que toute critique envers ses projets est le fruit de l’ignorance ou de la jalousie, Il voit le monde comme un environnement hostile, Où la plupart des autres personnes sont nulles en comparaison avec lui. Elles ne sont pas en mesure de comprendre l’ampleur et la signification réelles de ses projets et de sa vision. Elles veulent lui rogner ses ailes de géant, alors qu’il veut justement ce qu’il y a de mieux pour chacun.

Avec une telle attitude, quelqu’un ne peut aller bien loin dans une entreprise ?

Les narcissiques se consacrent souvent à des projets grandioses et frappants, pour lesquels ils développent une vision. sans se mettre en question de manière critique. Ils n’ont pas une image réaliste de la réalité. S’il s’avère que leurs projets ne peuvent être concrétisés, ils en rejettent la faute sur leurs collaborateurs. Un chef narcissique accuse les membres de son équipe de faire preuve d’étroitesse d’esprit, parce qu’ils ne comprennent pas sa vision. Celui qui le contredit reçoit une volée de bois vert ou des accusations en guise de réponse. Celui qui propose une alternative se voit taxer de jalousie. Un narcissique ne peut pas comprendre que d’autres puissent faire mieux que lui, car le fondement même de ses chimères s’effondrerait du même coup.

Comment reconnaissez-vous un narcissique ?

Ce n’est pas parce que votre chef vous fait une remarque négative qu’il est narcissique. Il est probable que ce genre de situations le mette également mal l’aise. Après quelque temps, vous connaissez toutefois le narcissique lorsqu’il répète sans cesse son comportement déviant destructeur, qu’il tente de charmer sans cesse et d’influencer les autres, en défendant résolument des projets ou des idées mégalomaniaques auxquels personne ne croit.

II est à peine croyable que des chefs narcissiques puissent sauver les apparences si longtemps. Comment est-ce possible ?

Les pervers narcissiques sont souvent des personnes particulièrement intelligentes. Ce sont généralement de beaux parleurs, capables de bien mener les débats. Ils apprennent vite comment se comporter au sein de l’entreprise, et comment se faire apprécier auprès de la direction, voire devenir irremplaçable. En outre. ils jouent très bien la comédie. Il s’agit en fait de mythomanes, qui ne se font jamais surprendre en flagrant délit de mensonge. Par ailleurs, ils ne sont pas conscients de ce trait de caractère, parce qu’ils ne voient surgir des problèmes que dans le comportement et les réactions des autres. Cela les rend souvent paranoïaques.

Pourquoi les narcissiques arrivent-ils si bien à leurs fins en entreprises ?

Au cours de la décennie passée, le manager impitoyable était très en vue, surtout dans le monde anglo-saxon. La figure emblématique du dirigeant, plein de qui conduit l’entreprise à travers la tourmente, est très répandue dans les mentalités. Une culture pareille suscite évidemment l’apparition de nombreux narcissiques. Beaucoup d’entreprises tolèrent en outre le comportement narcissique. Le chef qui intimide, enguirlande et rabroue ses collaborateurs… cela arrive souvent. Tant qu’il s’avère que son approche porte ses fruits sur le plan commercial ou de l’organisation, le narcissique reste en place.
Le fait de pouvoir faire carrière de la sorte signifie probablement que la direction de l’entreprise compte aussi de multiples narcissiques. Par ailleurs, il faut voir si il existe des lois contre l’intimidation et le harcèlement au travail dans chaque pays.

Vous dites que le narcissique n’a d’yeux que pour sa propre position et ses propres idées. Il se comporte souvent comme un intrigant. A terme, ces caractéristiques ne le poussent-elles pas droit dans le mur ?

Pour un narcissique, les gens se classent en deux catégories : ceux qui collaborent avec lui et ne constituent donc pas un danger ou une menace pour lui, ses projets et sa fonction. et ceux qui sont contre lui et qui doivent par conséquent disparaitre. Il ne fait aucun quartier avec les personnes de ce dernier groupe: il les écarte à l’aide

  • du mensonge,
  • de la tromperie,
  • du vol,
  • mais aussi par le biais de l’intimidation directe.

De nombreux narcissiques restent actifs étonnamment long temps au sein d’entreprises. Souvent, il arrive effectivement qu’un patron narcissique coure à sa perte. De plus, il a fréquemment une influence désastreuse sur l’entreprise et les personnes qui y travaillent. Même un narcissique qui connait le succès ne peut jamais combler le fossé entre le scénario qu’il s’est construit mentalement et la réalité. En fait, il vit dans un monde effrayant de chimères quant ses capacités et ses qualités. L’image qu’il a de lui est en conflit permanent avec son entourage.

Comment faut-il réagir avec un narcissique ?

Ce n’est pas très facile de trouver une réaction adaptée. La meilleure stratégie consiste à le menacer de le laisser tomber, car c’est l’une des choses qu’il redoute le plus. II a besoin des autres pour maintenir en place son monde imaginaire. Vous pouvez également imiter son comportement, en lui renvoyant sa volée de bois vert lorsqu’il s’en prend vous. Le succès de cette dernière réaction dépend du management de votre entreprise. Si le narcissique a beaucoup d’influence, vous payerez cher cette explosion de colère. Bref. il est extrêmement difficile de  » soigner » des narcissiques. En effet, ils sont persuadés d’avoir raison et c’est souvent la seule chose qui donne un sens à leur vie. La plupart des personnes qui sont confrontées à un chef narcissique se résigneront. Si elles ne le font pas, elles courent le risque d’être licenciées ou mutées. Un narcissique ne supporte pas les collaborateurs compétents, car ils constituent une menace permanente pour sa position. Ils pourraient en effet proposer de meilleures idées que les siennes.

Quelle est la solution contre un pervers narcissique au travail ?

On a donc bien vu que le pervers narcissique, non seulement n’a pas forcément conscience de l’être, mais en plus qu’il est si habile verbalement qu’il est capable de détourner toutes les attaques qui pourraient se diriger contre lui. C’est en cela qu’il est un sociopathe très dangereux dans le monde du travail, en particulier face à des personnes qui sont tout-à-fait honnêtes et qui ne comprennent pas qu’on les manipule pour parvenir à ses fins. C’est assez étonnant de voir combien de personnes ont, en France, à subir le comportement d’un tel personnage malsain dans leur entourage. Un pervers narcissique, loin d’être un malade prêt à se faire soigner, est souvent persuadé qu’il agit dans le bon sens, même s’il entraîne avec lui d’autres personnes, dans ses mensonges notamment. Celles-ci, au bout d’un moment, ne savant plus quoi faire pour retrouver une vie professionnelle normale, elles frisent le burn out, ou encore la crise nerveuse. Comment se protéger d’un PN au travail ? 

C’est très délicat de le confronter à ceux à ceux à qui il a fait des entourloupes, parce que systématiquement il réussit à retomber sur ses pieds en faisant porter la faute par quelqu’un d’autre et le pire c’est qu’il est sûr que le mal ne vient pas de lui. Ce type de collaborateur, personne n’en veut et pourtant cela arrive et on n’a pas d’autre choix que d’y faire face. Alors avant d’en arriver aux mains, ou bien de tomber soi-même malade à cause des agissements de cette personne qui, elle, souffre d’un trouble psychique, il vaut mieux trouver un psy en ligne, avec qui l’on échange et avec lequel on peut trouver des solutions pour se protéger soi-même. Ce praticien ne pourra pas agir contre le manipulateur qui fait du mal autour de lui, mais il pourra au moins permettre à la personne qui se sent en danger face à lui d’avoir les armes pour ne pas devenir sa victime. 

Ce n’est pas facile, parce que l’on n’a pas du tout l’habitude, en général, d’avoir affaire à des individus de cette engeance, qui réussissent, par leurs manipulations, à créer la zizanie, à faire en sorte que les gens se retournent les uns contre les autres, tandis que lui poursuit son œuvre malsaine visant à une seule chose : lui apporter à lui un certain pouvoir, voire gravir les échelons dans la société en se faisant bien voir par les supérieurs hiérarchiques. Or, pourquoi démissionner, quand on aime son travail, que l’on est intégré dans une équipe professionnelle dans laquelle on s’épanouissait jusque-là, simplement parce que quelqu’un qui est un pervers narcissique cherche à tout ébranler à lui seul ? 

Il ne faut pas en arriver là, alors une consultation en ligne avec un psychologue est recommandée, afin de se sentir mieux, d’avoir envie d’aller travailler, de donner le meilleur de soi-même à son poste comme on sait le faire et comme  on aime le faire depuis des années.

 

Source: Bizz